Show simple item record

dc.contributor.authorIdrissou, Djafarou 
dc.date.accessioned2023-12-15T09:25:42Z
dc.date.available2023-12-15T09:25:42Z
dc.date.issued2023
dc.identifier.urihttp://hdl.handle.net/10334/8145
dc.descriptionXI, 57 páginas.es
dc.description.abstractTrabajo Fin de Máster Propio. Tutor: Hoinsoude Segniagbeto. Le Togo fait partie des principaux pays exportateurs des spécimens de reptiles en Afrique de l’Ouest notamment les tortues terrestres et d’eau douce. La non-maîtrise des circuits de commercialisation des spécimens de certaines espèces pose des problèmes à l’application des textes de la convention CITES. En cet effet, nous avons jugé nécessaire de réaliser une évaluation du circuit d’approvisionnement des spécimens de trois espèces de tortues (Centrochelys sulcata, Cyclanorbis senegalensis et de Kinixys nogueyi) dans le commerce international à partir du Togo. L’objectif général de cette étude est de contribuer à la gestion durable des populations des spécimens de ces espèces au Togo. Plus spécifiquement l’étude vise à (i) identifier et caractériser les différentes sources d’approvisionnements, (ii) décrire les systèmes de production des spécimens et (iii) évaluer la conformité de leur commercialisation. La démarche méthodologique est basée sur la documentation, les enquêtes/entretien avec les autorités nationales CITES, les responsables des fermes d’élevages, les collecteurs/collectrices, les chasseurs et enfin un inventaire d’appréciation des populations des espèces étudiées. Il ressort de cette étude que huit établissements d’élevage et d’exportation des reptiles accrédités et installés à Lomé sont impliqués dans le commerce des espèces évaluées. Ces établissements élèvent et exportent les spécimens en captivité, en ranch mais également collectent les spécimens dans la nature à travers les collecteurs/les chasseurs. L’exportation des spécimens se fait sous les codes sources F (91%) pour C sulcata, R (54%) pour le K. nogueyi et W (100%) pour C. senegalensis. Des quarante pays importateurs, les USA détiennent 100% des exportations de C. senegalensis ; l’Indonésie et le Hong Kong respectivement 36% et 24% pour C. sulcata et enfin le Japon (15%), la Malaisie (13%) le Taiwan (12%) pour K. Nogueyi. Les travaux d’inventaire indiquent que le K. nogueyi est présent dans les zones d’Assahoun, Amou-Mono et le complexe forestier d’Abdoulaye avec respectivement des Indice Kilométrique Abondant (IKA) 0,18 ; 0,23 et 1,26 individu par Kilomètre (Km). Aucun spécimen de C. senegalensis n’a été observé dans les trois zones investiguées. Cependant les chasseurs /collecteurs reconnaissent et témoignent la présence de l’espèce dans toutes les zones inventoriées. Suivant les résultats d’inventaires (IKA) ; les tendances du commerce et des témoignages des chasseurs et collecteurs sur le K. nogueyi on pourrais classer la région maritime comme fortement affectée ; la région des plateaux moyennement affectée et la région centrale non affectée par le commerce de cette espèce en particulier et les autres espèces en général. Un Avis de Commerce non Préjudiciable (ACNP) serait souhaitable pour une gestion durable de la population de ces espèces étudiéeses
dc.description.abstractTogo is one of the main exporting countries for reptiles, particularly terrestrial and freshwater turtles. The lack of knowledge of the marketing channels of certain species led us to focus on the evaluation of the supply channels of three turtle specimens: Centrochelys sulcata, Cyclanorbis senegalensis and Kinixys nogueyi in international trade, the general objective of which is to contribute to the sustainable management of populations of these specimens in Togo. More specifically, the study aims to (i) identify and characterize the different sources of supply; (ii) describe the production systems of the specimens; (iii) evaluate the conformity of their commercialization and finally (iv) describe the commercialization circuit. The methodological approach is based on documentation, surveys/interviews with national CITES authorities, managers of breeding farms, collectors, hunters and finally an assessment inventory of the population of the species studied. The study revealed that eight accredited reptile breeding and export establishments based in Lomé are involved in the trade of the species evaluated. These establishments breed and export specimens in captivity, on ranches, but also collect specimens in the wild through collecters/hunters. The export of specimens is done under the source codes F (91%) for C sulcata, R (54%) for K. nogueyi and W (100%) for C. senegalensis. Of the forty importing countries, the USA holds 100% of the exports of C. senegalensis: Indonesia and Hong Kong respectively 36% and 24% for C. sulcata and finally Japan (15%), Malaysia (13%) and Taiwan (12%) for K. Nogueyi. The inventory work indicates that K. nogueyi is present in the Assahoun, Amou-Mono and Abdoulaye forest complex zones with respectively 0.18, 0.23 and 1.26 individuals per Kilometer (Km). No specimens of C. senegalensis were observed in any of the three areas investigated. However, hunters/collectors recognize and report the presence of the species in all areas surveyed. Based on the results of inventories Abundance Kilometer Indices (AKI); trade patterns and hunters' and collectors' testimonies on K. nogueyi, the maritime region could be classified as heavily affected; the plateau region as moderately affected; and the central region as unaffected by trade in this species in particular and other species in general. A Non-Detriment Finding (NDT) would be desirable for the sustainable management of the population of these species studied.en
dc.language.isofrafr
dc.publisherUniversidad Internacional de Andalucíaes
dc.relation.ispartofseriesCITES (Convención sobre el Comercio Internacional de Especies Amenazadas de Fauna y Flora Silvestres)es
dc.rightsAttribution-NonCommercial-NoDerivatives 4.0 Internacional*
dc.rights.urihttp://creativecommons.org/licenses/by-nc-nd/4.0/*
dc.subjectTortugases
dc.subjectComercio de especieses
dc.subjectExtracción no perjudiciales
dc.subjectTogoes
dc.titleEvaluation du circuit d’approvisionnement des spécimens de tortues dans le commerce international au Togo cas de : Centrochelys sulcata (Miller, 1779), Cyclanorbis senegalensis (Duméril et Bibron, 1835) et Kinixys nogueyi (Lataste, 1886).fr
dc.typemasterThesises
dc.rights.accessRightsopenAccesses


Files in this item

This item appears in the following Collection(s)

Show simple item record

Attribution-NonCommercial-NoDerivatives 4.0 Internacional
Except where otherwise noted, this item's license is described as Attribution-NonCommercial-NoDerivatives 4.0 Internacional